Comment comprendre les chiffres et les lettres de la charte des couleurs ?

juin 30, 2022

La charte des couleurs est un outil essentiel pour tout bon coloriste capillaire. Dès le départ, il est utile pour apprendre à répertorier, différencier et comprendre les couleurs et les nuances nécessaires pour obtenir le résultat souhaité par le client. La compréhension et l’utilisation correctes de cette charte aideront à obtenir des tons nuancés, comme de beaux blonds clairs ou cendrés. Peu importe où vous en êtes dans votre carrière, suivez ces conseils et astuces pour vous aider à comprendre cet outil utile et ses nombreuses applications.

Que Représentent les Chiffres et les Lettres de la Charte des Couleurs ?

Regarder la charte des couleurs pour la première fois peut être un peu décourageant. Heureusement, grâce à ces instructions simples, le comprendre entièrement ne doit pas être compliqué et vous aidera à rendre votre travail aussi impeccable que possible. Vous trouverez ci-dessous les facteurs les plus importants à garder à l’esprit lorsque vous regardez les chiffres et les lettres de votre nuancier.

 

Premier Numéro : Profondeur ou Couleur de Base

Voyons d’abord le système de numérotation des teintures capillaires et les chiffres que vous devez comprendre. Allant de 1 à 10, ce premier chiffre indique le niveau de profondeur ou la couleur de base. Il s’agit des nuances naturelles qui ne sont ni chaudes ni froides. Pour comprendre cela dans une application réelle, la couleur de cheveux la plus foncée (noire) est un 1 et le blond clair est un 10. Les mèches brunes vont du niveau 2 au niveau 5 (brun foncé à brun clair) et le niveau 6 couvre les nuances plus blondes. Certains tableaux vont même jusqu’au niveau 12, qui est considéré comme ultra-blond.

 

 

Premier Nombre Décimal : Tonalités Primaires

Le premier chiffre qui vient après la décimale indique la nuance, c’est-à-dire ce qui domine la coloration. Par exemple, 6,1 de Revlonissimo Colorsmetique™ Cools signifie qu’une base 6 est un blond foncé et que 0,1 est le ton froid  » bleu cendré.  »

Deuxième et Troisième Chiffres Décimaux : Teintes Secondaires

Si le premier chiffre indique la base et la première décimale la tonalité, la deuxième décimale est la tonalité secondaire. À l’occasion, vous pouvez également trouver une troisième décimale. Par exemple, la couleur 6.41 de Revlonissimo Colorsmetique™ est une base blond foncé, avec un ton cuivré et une teinte cendrée. Lorsqu’il y a un troisième chiffre, il représentera la teinte qui a le moins d’influence sur la couleur. Il est important de garder cela à l’esprit lors de la coloration pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

Lettres

En lisant un nuancier, il est possible de rencontrer des lettres accompagnant les chiffres. Cependant, chez Revlon Professional, nous n’utilisons pas de lettres pour définir les nuances et les pigments. Nous utilisons plutôt des lettres pour représenter les performances spécifiques des couleurs dans notre gamme de produits. Par exemple, si vous rencontrez « IB », cela représente « Intense Blonde » (indiquant que ces couleurs sont des couleurs blondes à fort pouvoir couvrant). Et comme autre exemple, les lettres « MN » indiquent que ces teintes présentent un pouvoir neutralisant maximal.

Comment lire les chiffres de la Charte des Couleurs

 

L’un des faits les plus essentiels à retenir est que les tons naturels seront toujours neutres, ce qui signifie qu’ils ne seront pas suivis de chiffres décimaux. Dans certains cas, comme avec le tableau Revlonissimo Colorsmetique™, il y a des lettres comme 6SN. Voici quelques exemples pour vous aider à mieux comprendre ce concept :

 

  • Les nuances froids : Ce sont des nuances dont la première décimale est de 0,1 (bleu cendré), 0,2 (mauve cendré violet perlé), 0,7 (vert kaki), 0,8 (brun cendré perlé) ou 0,9 (bleu cendré doux).
  • Les nuances chauds : Ce sont les nuances dont la première décimale est de 0,3 (or), 0,4 (cuivre) ou 0,6 (rouge).
  • Les nuances neutres brun-rouge : Dans ce cas, la nuance 0,5 est neutre (acajou) et il est toujours accompagné de certains des nuances précédentes pour lui donner la nuance que vous désirez.

 

Lorsque vous voyez une couleur avec deux décimales – comme la nuance 7.44 de Revlonissimo Colorsmetique™ Cuivrés – cela représente une intensité plus élevée dans ce ton particulier. Dans ce cas, il s’agit d’un blond cuivré d’intensité moyenne.

 

 

Grâce à ces chiffres, les coloristes doivent être en mesure de neutraliser la couleur des cheveux afin que les nuances indésirables n’apparaissent pas. Le nuancier indique également les naunces qui sont complémentaires et ceux qui ne le sont pas. Par exemple, si un client veut des cheveux châtain clair qui s’éloignent des nuances orangés, il est préférable d’appliquer la couleur 5,1 (brun cendré clair) pour aider à neutraliser ces nuances. Et comme le cercle chromatique est un outil que vous utiliserez quotidiennement en tant que professionnel de la coiffure, c’est une excellente idée de le mémoriser.

 

Avec de la pratique et du dévouement, l’utilisation des nuanciers de couleurs pour les cheveux deviendra si familière que, d’un simple coup d’œil aux cheveux du client, vous serez en mesure d’identifier et d’apprécier immédiatement les nuances subtiles et de recommander les teintes idéales qui lui conviennent le mieux.

 

Et n’oubliez pas : Le résultat final de la couleur sera toujours une combinaison des pigments de la teinte choisie, associés aux pigments naturels ou spécifiques présents dans le cheveu. C’est pourquoi la connaissance de la colorimétrie et des nuanciers est essentielle pour tout coiffeur expérimenté, afin de réaliser une consultation couleur précise avec chaque client (et d’obtenir les meilleurs résultats couleur possibles à chaque fois).

 

Êtes-vous prêt à mettre vos compétences à l’épreuve et à rejoindre notre voyage de découverte des couleurs ? Visitez notre nuancier interactif Revlonissimo Colorsmetique™ et mettez-vous au défi de lire le nuancier en utilisant les informations que vous avez apprises dans ce guide utile.